Comment reconnaitre un bon vin facilement ?

Comment reconnaitre un bon vin facilement ?

Lorsque l’on déguste un vin, en général on cherche avant tout à se faire plaisir gustativement. Le principal est donc que vous aimiez le vin que vous dégustez.    
Si reconnaitre un bon vin est une question relativement subjective, il existe tout de même quelques critères pertinents pour juger la qualité technique d’un vin.

L’équilibre du vin

Un bon vin est en général un vin bien équilibré. Un bon vin rouge est un vin qui bénéficie d’un équilibre parfait entre tannins, acidité et onctuosité. Les vins blancs doivent quant à eux être bien équilibrés au niveau de l’onctuosité et de l’acidité, puisqu’ils ne comportent pas de tannins.

Le vin ne doit pas être trop tannique, au risque de paraitre trop amer et de développer trop d’astringence (resserrement de la muqueuse buccale, caractère amer, âpre). Il ne doit pas non plus être trop onctueux, ni trop acide.

La complexité du vin

Lorsque l’on parle de la complexité du vin, on parle en réalité de la complexité des arômes. Essayez de déterminer le nombre d’arômes présents dans le vin. Les arômes peuvent être fruités, épicés, floraux ou encore boisés. Les professionnels du vin ont tendance à reconnaitre un bon vin en fonction du nombre d’arômes. Plus les arômes seront diversifiés et complexes, plus le vin est jugé comme de qualité.

Les vins âgés ont souvent une plus grande complexité que les vins jeunes. Le vieillissement du vin en cave lui permet d’affirmer et de développer les arômes.

La longueur en bouche

La longueur en bouche est la persistance aromatique du vin dans la bouche une fois que vous avez dégusté une gorgée. Cela représente donc le temps pendant lequel vous pouvez encore ressentir les arômes après avoir bu le vin. Elle se compte en général en caudalie, qui équivaut à 1 seconde.

On ne tient pas compte des sensations laissées par l’acidité et les tannins du vin, mais uniquement celles obtenues par les arômes. Entre 2 et 4 caudalies, la longueur en bouche est considérée comme courte, entre 5 et 8 caudalies, elle est moyenne et au-delàs de 9 caudalies, elle est dite longue.

Plus la longueur en bouche est longue, plus le vin est de qualité.

Les critères bonus

Un vin bien équilibré, complexe avec une bonne longueur en bouche est reconnu comme un vin de qualité. Il s’agit en effet des trois critères les plus pertinents pour juger la technique d’un vin. Cependant, le potentiel le garde et le rapport qualité/prix du vin peut également rentrer en compte dans votre appréciation.

Le potentiel de garde

Pour reconnaitre un bon vin, essayez également de savoir s’il a le potentiel de vieillir en cave et de se bonifier avec le temps. Plus un vin pourra être conservé longtemps et plus il pourra être vieilli, plus le vin sera jugé comme de qualité.

Le rapport qualité/prix

Le rapport qualité/prix est un critère très subjectif, mais il reste tout de même un critère pertinent pour votre analyse. Selon vous, est-ce que le vin valait son prix ? Est-ce qu’il était à la hauteur de vos attentes, en comparaison avec le prix investi ?

Vous êtes désormais en mesure de reconnaitre un bon vin selon des critères techniques, mais n’oubliez pas, le principal reste d’apprécier le vin que vous buvez !

Laisser un commentaire