Les 3 bonnes pratiques pour se débarrasser des moustiques à l’extérieur

Les 3 bonnes pratiques pour se débarrasser des moustiques à l’extérieur

Qui dit été dit beau temps, mais dit aussi moustiques. Ces bestioles envahissent les jardins en cette période et mènent la vie dure aux habitants. Elles empêchent de profiter au mieux des soirées estivales. Pour info, certaines espèces comme le moustique tigre sont capables de transmettre des affections dangereuses, voire mortelles, telles que le chikungunya, le paludisme, la fièvre jaune, la dengue, etc. Comment faire alors pour éloigner les moustiques des maisons ? On vous donne ici les bons gestes à adopter pour lutter contre ces petits insectes nuisibles. En respectant ces astuces, vous n’aurez plus besoin de recourir aux produits chimiques qui sont souvent nocifs à l’organisme.

Installer des plantes répulsives

Certaines plantes aromatiques ne servent pas seulement pour agrémenter les plats. Elles constituent également des répulsifs naturels efficaces pour faire fuir les moustiques. Elles dégagent des parfums qui perturbent l’odorat des moustiques. D’ailleurs, on les utilise pour la conception des produits naturels pour le traitement moustique tigre. Comme plantes répulsives, on peut citer :

  • le basilic ;
  • l’absinthe ;
  • la vraie citronnelle ;
  • le pyrèthre de Dalmatie ;
  • la lavande ;
  • la mélisse ;
  • l’eucalyptus citronné…

Plantez-les non loin des lieux de vie du jardin notamment la terrasse, le balcon ou une pergola. Vous pouvez aussi le mettre en pot et les placer sur votre table de jardin ou au bord de vos fenêtres. Vous constaterez que les moustiques ne vont plus vous déranger. Si vous avez été piqué, vous pouvez utiliser de l’huile essentielle de ces plantes pour vous soulager. Vous faites le mélange de cette huile et de l’huile végétale. Ensuite, vous l’appliquez sur votre peau toutes les quatre heures. Cela vous préservera des piqûres de moustique.

Se débarrasser de toutes les eaux stagnantes

Connaissez-vous l’eau stagnante ? C’est l’eau que vous avez oublié dans votre seau ou arrosoir. C’est l’eau qui se trouve dans un conduit. C’est la flaque d’eau présente dans un coin du jardin. Bref, c’est l’eau qui ne bouge pas. Eh bien ! Les moustiques l’adorent. Elle est favorable à leur multiplication. En effet, les bestioles pondent généralement leurs œufs dans l’eau stagnante. Elle représente un habitat naturel aux larves de moustiques. Vous devez donc faire la chasse à l’eau stagnante pour leur montrer qu’ils ne sont pas les bienvenus.
En outre, si vous possédez, dans votre maison ou votre jardin, des pièces d’eau notamment des mares ou des bassins, l’on vous conseille d’y introduire des prédateurs naturels : les gambusies ou les petits poissons exotiques ressemblant aux guppys. Ce sont des animaux qui se nourrissent des larves de moustiques. De ce fait, ils peuvent être d’excellents démoustiqueurs. En fonction de la taille du bassin, vidangez-le de temps en temps afin de procéder à son nettoyage et de réduire la multiplication des larves.

Installer des barrières physiques comme la moustiquaire

On n’y pense pas toujours, mais la moustiquaire s’impose comme la solution anti-moustiques la plus efficace. Si vous avez campé une fois dans votre vie, vous serez certainement d’accord avec nous ! En vous équipant d’une moustiquaire, vous pouvez ouvrir vos fenêtres lorsqu’il fait chaud. Le courant d’air entrera, mais les moustiques, non. Il est possible de l’installer aussi au jardin. Une moustiquaire n’est pas du tout chère. Toutefois, veillez à ce que ses mailles soient assez fines pour bloquer le passage de moustiques.

Laisser un commentaire