Abordons à présent la notion de maladie chez les poissons.

Abordons à présent la notion de maladie chez les poissons.

Parfois quelques années ont passées et il n’y a pas eu de maladies visibles dans un bassin et les novices ayant un bassin de deux ans s’interrogent sur la santé de leurs poissons. Parfois, ils ne savent pas si leurs poissons sont en bonne santé ou s’ils sont malades. Voici quelques symptômes qui permettent de nous aider à savoir si les poissons sont malades ou pas.

Le poisson se frotte régulièrement sur les rochers ou sur le sable dans le fond du bassin.

S’il se frotte de temps en temps dans le fond du bassin, c’est une possibilité qu’il y ait des parasites qui irritent ces poissons, et les obligent à se gratter, se frotter contre des parois des roches sous l’eau Maintenant est-ce que ça veut dire que les poissons qui se frottent ont d’office des parasites ?

Non. Par exemple, au premier rayon de soleil, au printemps, quand les poissons ont tendance à aller se frotter, c’est parce que la température de l’eau a commencé à changer, les paramètres de l’eau aussi. Ce ne sont pas toujours des parasites. Le poisson qui se frotte souvent, là, il faut faire un peu plus attention.

Le poisson se sépare des autres et reste isolé.

Parfois les poissons ont tendance à se séparer, à rester à l’écart. Généralement les poissons koïs où d’autres poissons rouges sont des animaux sociables et ils ont tendance à traîner toute la journée avec leurs congénères. Par exemple, au premier rayon de soleil, au printemps, quand les poissons ont tendance à aller se frotter, c’est parce que la température de l’eau a commencé à changer, les paramètres de l’eau aussi. Les nageoires sont comme serrées contre leur contre le corps.

Le Poisson a tendance à sauter hors de l’eau comme pris de panique.

Parfois aussi, ils ont des comportements frénétiques, du genre à sauter régulièrement hors de l’eau. C’est là aussi un comportement qui décrit une certaine maladie, un inconfort. Parfois, la muqueuse sur la peau du poisson n’est pas consistante et les parasites vont aller s’accrocher aux endroits les plus sensibles, et s’y développer. On pourrait alors voir apparaître un petit voile blanc sur le poisson, les couleurs sont plus pâles, il y en a encore d’autres des signes…

Le poisson a perdu l’appétit, voir ne mange plus.

Le manque d’appétit pourrait aussi être le signe d’éventuels ulcères ou d’une maladie quelconque affectant les poissons.

Que faire s’il me semble maintenant que j’ai des poissons malades ?

Il ne faut pas attendre non plus qu’il y ait des cas de mortalité. Ça peut arriver un poisson qui meurt, oui, mais en règle générale s’il y a un problème, il ne faut pas attendre trop longtemps de peur que la maladie ne se répande aux autres poissons et là, on aurait plus que les yeux pour pleurer.

Il vaut mieux dans ce cas faire un examen au microscope. Vous n’avez pas de microscope ou même, ne savez pas comment reconnaître une maladie au microscope ? – pas de souci. Il y a des vétérinaires spécialisés pour les poissons et qui peuvent se déplacer ou bien, on peut les rencontrer par le moyen des boutiques spécialisées en aquaculture et en poissons d’aquarium. C’est essentiel pour savoir de quel parasite votre poisson souffre et quel est le traitement à administrer dans ce cas.

La meilleure manière, c’est de vérifier si le poisson souffre de parasites au microscope avec un vétérinaire pour poisson. Sans microscope, c’est vraiment impossible de détecter quel est le genre de parasite, si ce sont des vers et autres maladies, le point blanc, etc.

Y a-t-il des périodes de l’année où il faut faire plus attention que d’autres ?

Et bien oui, par exemple en hiver, la température de l’eau est basse donc les défenses immunitaires des poissons aussi et alors à partir de mars à mai, quand la température va augmenter, les parasites vont se développer très vite. Le printemps est de loin l’une des saisons où il faut être des plus vigilants pour les poissons parce que ceux-ci ont été affaiblis pendant l’hiver et avec une défense immunitaire réduite, les parasites peuvent en profiter.

Y a-t-il des traitements préventifs pour aider les poissons à s’immuniser et à se fortifier contre les attaques des parasites ?

Oui. Comme nous l’avons dit plus haut, le mucus sur la surface de la peau des poissons n’est pas toujours uniforme il y a des points faibles, des spots où les bactéries peuvent s’agripper et se développer. Le Malamix 17 est disponible sur foudebassin.com. C’est une des meilleures solutions. On peut l’utiliser tous les 3 mois en préventif. Ceci va donc améliorer le mucus des poissons, leur procurer des vitamines et des nutriments. Les éléments vont donc être absorbé par le mucus pour quelques mois parfois lorsque le vétérinaire fait un frottis sur les poissons, il peut constater quelques vers, quelques parasites alors on a deux possibilités.

  • Soit le poisson va pouvoir récupérer de lui-même avec le malamix 17
  • Soit, cette fois, quand le poisson est infecté, on est obligé de passer par un traitement chimique.

Quoiqu’il en soit, là encore, le malamix peut être utilisé après le traitement pour aider les poissons à se remettre du traitement qui est généralement une cause supplémentaire d’irritation.

De quoi est composé le malamix et comment l’utiliser ?

Le malamix contient non seulement des vitamines, mais aussi les enzymes probiotiques ce qui est avantageux pour votre filtre donc, il peut être utilisé tous les trois mois, et même en hiver. En hiver, les bactéries se développent plus lentement en dessous de 10 degrés, mais par contre le malamix ça va pouvoir aider toute l’année. On disperse le produit dans l’eau.

On coupe l’UV pour l’utilisation du produit. Le malamix être conservée pendant 2 années c’est toujours indiqué sur l’étiquette. Au début, c’était que pour quelques semaines, mais depuis, c’est au moins 2 années, ce qui veut dire que maintenant, même si on n’a pas un gros bassin à partir du moment que la bouteille est ouverte elle peut être utilisable pendant 2 ans.

Quand on a fait un traitement sur les poissons que ce soit à base de formol ou même de sel, les poissons en sortent irrités, alors le malamix 17 est à utiliser pour les aider à se remettre. Ceci est donc la méthode le traitement préventif pour renforcer les défenses immunitaires des poissons et les aider aussi à se remettre de traitement agressif contre les bactéries et les maladies en général. Soyez vigilant et prévenir vaut toujours mieux que guérir.

Laisser un commentaire