Utiliser un piège photographique dans votre jardin

Utiliser un piège photographique dans votre jardin

Il y a beaucoup de pièges photographiques sur le marché, allant de 50 à 750 €. Pour les débutants, il est conseillé de choisir un matériel moins cher au départ. Crenova et Apeman produisent tous deux des modèles fiables qui enregistrent des séquences vidéo HD en plein jour et des images fixes en haute résolution.

Ces modèles sont parfaits pour vous aider à démarrer et coûtent entre 50 et 70 €. Mon piège photographique préféré est le Browning Recon Force Pro, qui, à 170 €, est l’un des modèles de milieu de gamme. Le coût supplémentaire signifie que la qualité générale est meilleure et il dispose également de quelques réglages supplémentaires utiles, comme un écran interne pour vous permettre de voir où la caméra vise.

Les paramètres avancés permettent également à l’utilisateur de contrôler plus précisément les paramètres vidéo, y compris les niveaux d’infrarouge. Les options moins chères permettent souvent d’enregistrer des vidéos et des images surexposées lorsque les animaux s’approchent à moins de 1,5 m, alors que les modèles tels que le Recon Pro autorégulent le niveau d’infrarouge, évitant ainsi ce problème.

Installer votre appareil photo

Lorsque j’installe un piège à caméra dans mon jardin, je sais que l’espèce ciblée ne sera probablement pas beaucoup plus grande qu’un hérisson, alors je déploie la caméra aussi bas que possible sur le sol.

Les animaux comme les hérissons ont intérêt à ce que nous leur laissions de la nourriture et de l’eau (uniquement de la nourriture approuvée pour hérissons ou de la nourriture sèche pour chats à base de poulet), c’est pourquoi je trouve que le meilleur endroit pour diriger la caméra est une station d’alimentation ou un bol d’eau. Avec l’appareil photo Browning, 1m de la zone du sujet est suffisant, mais les modèles moins chers peuvent nécessiter un minimum de 2m, pour éviter la surexposition en mode de vision nocturne.

Placez la caméra sur un arbre, un poteau de corde à linge ou un pieu en bois et orientez-la vers une zone dégagée, sans végétation ondulante, ce qui la déclenchera en permanence. Je trouve que le fait de viser une caméra le long des bords des parterres de fleurs et de la pelouse fonctionne bien et j’ai enregistré une variété d’oiseaux et de mammifères dans mon jardin urbain.

Pour surveiller les mangeoires à oiseaux, j’ai un Bushnell Nature View (d’autres modèles de pièges photographiques à voir sur https://www.piege-photographique.com/), qui est livré avec un objectif amovible pour permettre un enregistrement au plus près. C’est idéal pour enregistrer les petites espèces à proximité. Comme d’autres espèces sauvages, les oiseaux de jardin commencent à se détendre en présence d’un piège à caméra dès qu’ils réalisent que ce n’est pas une source de danger. Vous devrez peut-être ajuster votre mangeoire à oiseaux pour mettre un terme à ce balancement constant, sinon votre carte mémoire se remplira bientôt.

Réglages

Je règle mes pièges à caméra pour enregistrer des clips vidéo HD de 14 secondes, avec un intervalle entre les déclenchements de 4 secondes. Sans ce délai, la caméra pourrait enregistrer en permanence, ce qui épuiserait bientôt vos piles ou remplirait vos cartes SD.

L’avantage d’installer un piège à caméra dans votre jardin est que vous pouvez le vérifier chaque matin pour voir quels animaux sauvages ont passé la nuit dans le jardin. Les contrôles quotidiens sont utiles pour vérifier que le piège à caméra fonctionne toujours correctement et que les cartes SD ne sont pas complètement remplies.

Vérifier les résultats

Les pièges à caméra enregistrent toutes les images et vidéos sur une carte SD. Je recommande les cartes SD de 8 Go ou plus car elles ne seront pas complètement remplies s’il y a beaucoup d’activité dans le jardin. Les cartes sont faciles à retirer de l’appareil photo et peuvent être insérées dans la fente SD de la plupart des ordinateurs portables. Dans le dossier à l’écran, vous pouvez voir des images miniatures de chaque clip enregistré, mais il est beaucoup plus amusant de sélectionner tous les clips, puis de sélectionner « ouvrir dans Windows Media Player » pour vous permettre de les regarder un par un. Utiliser un piège à caméra peut demander un peu d’entraînement, mais lorsque vous aurez pris le coup de main, vous serez vite accro !

Laisser un commentaire