Véritable engouement autour du champagne bio en 2021

You are currently viewing Véritable engouement autour du champagne bio en 2021
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Vin
  • Post comments:0 commentaire

Créé en Europe, le champagne part à la conquête des autres continents. Il s’invite lors des grands évènements de toutes les sociétés civilisées, où sa dégustation marque le pinacle des festivités. Depuis quelques années, cette boisson suscite un véritable engouement aussi bien chez les consommateurs que les producteurs. Plus particulièrement en 2021, le plus grand nombre manifestent un grand intérêt pour champagne bio.

Vers une hausse des consommateurs du champagne bio

En 2021, les expéditions de champagne connaissent une ascension de 41,3 %, comparativement à l’année 2020. Alors qu’en 2019, le taux d’achat n’avait augmenté que de 5,6 % par rapport à 2018. Le plus grand nombre a une préférence pour les cuvées spéciales, les millésimes, les rosés… Les connaisseurs n’ont d’yeux que pour le champagne bio. Outre son caractère raffiné, il est dépourvu d’intrants chimiques. Il s’obtient par mélange de cépages soigneusement choisis.

Pour la vinification du Champagne en Biodynamie, ne s’emploie pas n’importe quelle vigne. En effet, depuis deux décennies, une réglementation encadre rigoureusement la production du vin. Cette même législation interdit l’utilisation d’intrants non biologiques pendant la vinification. Désormais, les champenois n’utilisent que sept cépages bien définis : les pinots gris, blanc, noir, meunier, le chardonnay, l’arbane, et le petit meslier. Le mélange de ces ingrédients permet d’obtenir une infinité de saveurs aux senteurs plus délicates les unes que les autres.

Petit historique du champagne bio

La première dégustation du champagne remonte au XVIIe siècle dans une région française du même nom. Plus qu’une simple boisson, c’est du vin français rendu effervescent à l’aide d’un long processus de fermentation naturelle. Stocké dans des tonneaux, il reste en cave durant tout l’automne et le printemps. Ensuite, des bouteilles se substituent aux futs pour conserver l’effervescence de la boisson. Au fil des ans, le processus a été peaufiné, permettant ainsi de pallier les excès ou défauts de spumosité. C’est alors que les champenois parviennent à maîtriser la technique permettant de rendre cette dernière persistante et régulière.

Ainsi naquit le champagne bio, un nectar qui ne jure que par sa qualité. Issu d’une variété de cépages, il se décline sous une kyrielle d’appellations aux goûts distincts. La culture de la vigne s’effectue dans le strict respect de la vie des sols. Elle est dépourvue d’intrants chimiques, et contrairement à la vinification, elle ne contient que très peu de soufre.

2021 : une année décisive pour les champenois

La demande de plus en plus croissante du champagne bio est une véritable source d’engouement pour les champenois. À la fin de l’année 2020, ceux-ci se fixent l’objectif d’une hausse de production de 10 000 kg de vignes par hectare. Un pari torpillé par une succession de désastres climatiques, à commencer par le gel, qui à lui seul, détruit 30 % de la production. La grêle détruit 500 hectares de culture et le mildiou, favorisé par les nombreuses pluies, entraine 30 % de perte.

Malgré le lourd bilan des vendanges de 2021, en termes de quantité, la qualité des raisins est restée intacte. Elle présage des cuvées dignes de l’appellation champagne. C’est une véritable source d’enthousiasme pour les champenois prêts à redoubler d’ardeur pour faire déguster aux consommateurs des bouteilles aux saveurs inégalées.

Laisser un commentaire